Mesurer les proportions

Vous avez certainement déjà vu des artistes prendre des mesures le bras tendu.

Avez-vous compris ce qu’ils faisaient et surtout comment ils s’y prenaient ?

Voici une petite démonstration qui vous aidera à bien dessiner dans les bonnes proportions.

Le principe consiste à reporter des rapports de proportion entre la nature et votre feuille de papier.

Il existe cependant des erreurs que le dessinateur averti peut et doit éviter.

Tout d’abord il doit avoir le bras bien tendu pour que la proportion reste exacte. En effet, si le bras n’est pas tendu la proportion est faussée par le rapprochement de la distance du crayon à l’œil.

Il faut prendre une mesure de référence. Ici le piquet long fera bien l’affaire.
Ainsi vous pourrez toujours retrouver, bras tendu, la référence sur votre crayon.
J’ai trouvé un jour un crayon gradué. C’est une solution pratique au début.

la proportion du tronc

Une première mesure est prise pour estimer la partie nue du tronc.

lierre sur l'arbre

La partie touffue du lierre va jusqu’au creux central situé juste à une deuxième mesure depuis la route.

Une fois terminés les repères horizontaux, vous pouvez commencer à estimer les largeurs.
Ici du creux du lierre à son bord extérieur à droite il y a une mesure.

mesure diagonale

Vous allez ainsi tracer toutes sortes de repères sur votre feuille et cela deviendra un jeu d’enfant de poser les grandes masses du dessin de l’arbre sur la feuille.

Il faut savoir une chose : il y a une erreur à ne jamais commettre.

Ne tenez jamais votre crayon comme ceci.

mesure diagonale

Le fait d’incliner le crayon fausse totalement les proportions. Mais alors, comment doit-on faire pour que le crayon soit bien vertical ?

 

La réponse est donnée dans le module Signus sur la prise de mesures et de proportions.