Joyeuses Fêtes

Joyeuses Fêtes from Piet Herzeel on Vimeo.

Créer sa composition

Willem Claesz  Heda

Willem Claesz Heda

Vous avez décidé de créer votre propre composition. Oui mais, par quel bout la prendre. Il ne s’agit pas de poser devant soi un objet et le dessiner sans réfléchir. A moins que votre désir soit une étude de celui-ci. Dans les différents modules du cours de dessin Signus, vous verrez que même un seul objet ne se place pas au hasard sur votre support sans risque de lui enlever tout son intérêt.

Lorsqu’il compose un tableau ou un dessin, le peintre doit savoir en premier lieu quel sera le centre d’intérêt de son tableau. Que veut-il vous montrer ? En savoir plus »

Comment choisir son sujet de dessin ou peinture

Jean Siméon Chardin

Jean Siméon Chardin

Beaucoup d’artistes en devenir se demandent souvent quel sera le sujet de leur prochain tableau ou dessin. Les idées se succèdent mais l’artiste est hésitant et aucune idée ne lui semble assez bonne, assez originale. L’angoisse du manque d’idée le gagne. Peut être pourrait-il copier un tableau ? Pourquoi pas, après tout c’est aussi très formateur.

Comment se fait il que certains artistes savent toujours quoi dessiner ? Comment devient-on peintre animalier, portraitiste ou peintre de nature morte ?

Certains savent et vont trouver l’inspiration assez facilement. Certaines œuvres nous laissent voir bien plus que le sujet reproduit. Mais comment font-ils ?

Avez-vous un outil de prédilection ? Comment allez-vous le manier pour rendre un beau ciel d’orage ?

Laissez-vous porter par l’envie de tester les différents outils. Ainsi vous reconnaitrez celui qui vous apporte le plus de plaisir et qui sera le mieux adapté à vos besoins. Il est possible qu’un simple crayon suffise à votre bonheur. Vous allez alors exploiter toutes ses possibilités, du sec au plus gras, mine longue aiguisée en fonction de vos essais, de telle ou telle marque, ensuite vous découvrirez que le dessin vous plait davantage sur tel type de support, dans telle couleur…

Mais peut-être que votre plaisir, c’est la peinture, à l’huile sur toile ou sur panneau avec tel pinceau etc.

Un minimum de connaissance technique est donc indispensable.

Avez-vous les bases nécessaires en dessin ? Si vous souhaitez par exemple dessiner des portraits, il vous faut connaître les règles de base pour poser au bon endroit ce qui compose un visage. Quel que soit le domaine choisi, il vaut mieux connaître les bases. Mais cela s’apprend pour peu qu’on se donne la peine (Apprendre à dessiner).

Le choix du sujet

Evitez autant que possible, sans vous l’interdire non plus, de dessiner d’après photo. Si vous n’avez pas d’idée il y a bien autour de vous quelques objets qui peuvent vous paraître insignifiants au premier abord. Mais il vaut mieux dessiner un petit objet insignifiant au premier abord que dessiner d’après photo.

Se concentrer sur l’objet à dessiner va vous apprendre énormément. Vous allez voir beaucoup de nuances que vous n’aurez pas sur une photo.

D’ailleurs, après avoir dessiné l’objet, prenez-le en photo pour voir si vous trouvez autant de détails que ce que vous avez pu voir sur votre modèle d’après nature. Beaucoup n’apparaitront pas.

Venons-en au choix. Comment trouver l’inspiration ?

Georges de La Tour_The Fortune Teller

Georges de La Tour_The Fortune Teller

Avez-vous remarqué lorsque vous regardez des tableaux, que certains vous touchent et d’autres, pourtant parfaitement exécutés, vous laissent froid ?

Le sujet est-il loin de ce que vous aimez ?

L’artiste qui « sait » ce qui le pousse à dessiner ou à peindre, va se concentrer sur l’essentiel et ce qui le touche, le motive, l’anime va transparaitre dans son travail. Il se livre, on le reconnait et son travail a alors toutes les chances de vous toucher.

Il est donc indispensable d’apprendre à se connaître et ne pas seulement appréhender l’art visuel comme une performance technique.

Essayez de repérer ce qui vous touche dans la vie. Essayez de savoir ce qui déclenche chez vous une émotion. Qu’est ce qui éveille vos sens ? Est-ce que cela pourrait être une musique, un goût, une personne, un bruit, le bruit de la mer, le vent qui souffle, les enfants qui jouent, un marché animé, les couleurs de l’automne, une ville…

Je vous propose de vous amuser à repérer toutes ces choses et à les noter pendant quelques semaines. Faites une liste. Quelles sont les images, les événements, les gens, les situations ou n’importe quoi d’autre qui provoquent chez vous une vive émotion ? Que trouvez-vous si beau, si touchant, si intéressant ?Mettez des mots sur ce que vous ressentez. Vous devriez alors vous concentrer sur l’essentiel.

Regardez votre liste et essayez de vous replonger dans l’instant où cela a déclenché chez vous une sensation forte. La magie est-elle toujours là ?

Et si maintenant, vous dessiniez ou peigniez ces choses que vous avez écrites en gardant éveillée l’émotion que cela a déclenché chez vous.

Il y a de fortes chances que votre travail n’en soit que plus beau. Sans compter que cela vous motivera davantage pour amener vos outils au service de votre envie.

 

Dessiner ou peindre un objet transparent

 

Sebastian Stoskopff

Sebastian Stoskopff

Ce qui permet de représenter la transparence d’un verre se fait en dessinant ou en peignant ce qui se reflète sur et au travers de celui-ci, la réfraction.

Le verre est transparent mais il agit comme un filtre et ce qui va apparaître au travers de ce filtre subit une certaine déformation.
Observez comme les valeurs et les couleurs sont légèrement plus sombres.
Si le verre est coloré la couleur des objets vus par transparence sera changée. Si vous regardez attentivement un objet bleu à travers un verre teinté jaune vous verrez certainement des nuances de vert.
Les bords des objets vus par transparence En savoir plus »

Tableau, copie et faux

Faux Vermeer - Wikimedia commons

Faux Vermeer – Wikimedia commons

Il y a souvent un amalgame entre le faux et la copie.

Une copie n’est pas un faux mais le devient à partir du moment où elle est exécutée dans un but de tromper. La tromperie consiste à laisser croire que l’auteur du tableau est un artiste de renom.

Le faux a d’ailleurs pris beaucoup d’ampleur lorsqu’on a attribué la valeur d’un tableau à sa signature.

Tous les artistes ont pratiqué la copie de tableaux de grands maîtres parce qu’on apprend beaucoup par ce biais.

Pendant la Renaissance les maîtres formaient des apprentis dans leurs ateliers et ceux-ci copiaient le travail et la technique de leur maître. Leurs tableaux pouvaient ensuite être vendus pour que le maître soit rémunéré par exemple. Beaucoup d’erreurs d’attribution ont été faites à la suite de ces ventes.

Copiste est aujourd’hui un métier qui demande l’acceptation de certaines règles dans le but  d’éviter les faux. Il est interdit par exemple En savoir plus »

Articles plus anciens «